Quelle isolation pour la maison en bois ?

Quelle isolation pour la maison en bois ?

Il a été constaté ces dernières années que la demande actuelle des constructions des maisons individuelles tend tout vers la construction en bois. La raison se repose sur la satisfaction des demandes des particuliers, notamment en termes de bien-être et de respect de l’environnement ; étant donné que les maisons à ossature bois présentent aussi des nombreux avantages en termes d’isolation thermique.

Le bois en tant qu’isolant thermique et acoustique

L’on associe encore différents types d’isolation avec la maison en bois, proprement dite le bois lui-même constitue déjà des vertus intéressantes en matière d’isolation. Isole contre le bruit extérieur, le bois conserve aussi bien la chaleur que la fraîcheur. Cependant, ses performances en termes d’isolation qu’offre le bois dépendent des matériaux isolants combinés avec la structure. D’où le fait de combiner l’ossature bois à des isolants thermique et acoustique performants procure un confort maximum.

A lire également: Comment réduire les pertes d’énergie d’une maison?

Gain d’espace intérieur

Isoler une maison ossature bois permet de gagner un espace intérieur. Avec les structures porteuses espacées de 40 ou 60 cm, cela permet de monter un isolant calé dans l’ossature à des sections de 120 à 150 mm. En effet, on aura la possibilité de placer jusqu’à 20 ou 25 cm d’isolant contre 8 à 16 cm dans une maison classique. Ce gain de performance thermique permettra de réaliser une maison passive ou une BBC (Bâtiment Basse Consommation).

Exemple de mur à ossature bois respirant
Exemple de mur à ossature bois respirant
A lire également: L’isolation des combles de sa maison, un acte écolo-econo

À combiner avec un système d’évacuation de la vapeur d’eau

Même si le bois est un matériau qui offre une garantie de pérennité et de solidité, il ne doit pas emmagasiner d’humidité afin de pallier tout risque de détérioration par pourrissement. En effet, il est recommandé de l’associer à une ventilation maîtrisée.
Les risques de condensation et de moisissure sont aussi à éviter en adoptant un système d’isolation intégrant des membranes et des écrans perméables à la vapeur d’eau qui permet de maîtriser l’étanchéité à l’air bâti.
A lire également: Changer ses fenêtres pour plus d’isolation

Post Comment